Contexte

Sur le territoire provençal, un patrimoine exceptionnel autour de l’agriculture végétale cultivée s’appauvrit depuis plusieurs dizaines d’années au profit de quelques espèces plantées productives et rentables (vignes et oliviers) avec un champ restreint de variétés mises en culture. Or, ce matériel végétal, ainsi que son savoir-faire associé, méritent une attention particulière afin de conserver une diversité génétique et de sauvegarder ce patrimoine immatériel unique à la Provence.

 

Projet soutenu

 

La Fondation L’OCCITANE soutient le Conservatoire Méditerranéen Partagé dans le cadre de son programme « Vergers d’avenir » dont l’objectif est de conserver et de promouvoir les variétés de terroir typiques du bassin méditerranéen, dans le cadre du développement socio-économique de ces territoires.  

Ce projet prévoit donc d’accompagner, sur un première période pilote de trois ans, la mise en œuvre de 20 projets de vergers, essentiellement basés en Provence. Outre la conservation et la promotion des certaines variétés d’arbres, ce projet contribue à réduire la vulnérabilité des territoires et augmenter leur résilience face au changement global.

Quelques chiffres

 

Ainsi, le programme prévoit sur l’année 2020 la plantation de 582 arbres dans des vergers basés en Provence et Méditerranée.

Budget 2020 20 000 euros

Objectif 2020 582 arbres plantés

Historique

Projet soutenu depuis 2019

Budget total 60 000 euros

Objectif final 64 variétés préservées

Le partenariat pour objectif la réalisation du programme « Vergers d’avenir », dont l’objectif est de conserver et de promouvoir les variétés de terroir typiques du bassin méditerranéen, dans le cadre du développement socio-économique de ces territoires.

Le programme, planifié sur 3 ans, concerne 20 projets de vergers basés en Provence et Méditerranée et a pour objectif la plantation de 4 000 arbres. Le projet « Vergers d’avenir » vise également la préservation de 64 variétés végétales d’ici 2025.